Introduction

La restauration écologique des terres dégradées est une préoccupation mondiale. La forêt tropicale sèche est l'un des écosystèmes les plus menacés en Colombie, avec seulement 7% de sa couverture originelle restante. Si sa restauration est une priorité pour le pays, elle représente cependant un réel défi; en raison des pluies saisonnières et des longues saisons sèches qui pourraient avoir un impact sur la survie du matériel planté.

Afin d’améliorer l'efficacité des efforts de restauration dans la forêt tropicale sèche, ResTOOL a été développé pour aider au choix approprié des espèces, et à l’identification des sources de semences pour les sites à restaurer répondant aux objectifs de restauration souhaités. ResTOOL prend également en compte le changement climatique lors du choix du matériel végétal approprié, et inclut des informations sur la propagation de plus de 300 espèces d'arbres.

Comment est-ce que cela marche?

1.

Dans un premier temps, l'utilisateur est invité à identifier la zone à restaurer sur une carte montrant la répartition de la forêt tropicale sèche de Colombie en tenant compte des conditions climatiques jusqu'en 2030. Selon les résultats de la modélisation des habitats, le nombre d'espèces d'arbres qui devraient pouvoir survivre dans les conditions climatiques actuelles et futures est illustré par une échelle de couleur allant du vert (nombre d'essences faible) au rouge (nombre d’essences élevé).

Selección área de restauración
2.

Ensuite, il est demandé à l'utilisateur de remplir un formulaire en ligne avec des données sur les conditions du site à restaurer, le nombre et le type d'espèces qu’il souhaite y planter, de même que les objectifs de la restauration.

a. L'outil sélectionne les espèces à partir d'une liste de toutes les espèces possibles adaptées à l'habitat (du site à restaurer) en tenant compte des conditions climatiques actuelles et futures. L'utilisateur peut manuellement réduire le pool d’espèces recommandées, en demandant par exemple à l’outil de considérer seulement les espèces locales.

b. Pour sélectionner des combinaisons d'espèces appropriées, l’outil sélectionne les caractéristiques fonctionnelles des espèces d'arbres qui peuvent persister sur le site choisi, et les classe en fonction des profils de traits qui correspondent le mieux aux objectifs de restauration et offrent une résistance aux contraintes environnementales locales. Les traits fonctionnels se réfèrent ici à la fois aux traits biologiques (morphologiques, physiologiques et reproductifs entre autres) et aux traits non-biologiques (par exemple : prix du mètre cube de bois, statut de conservation selon les critères de l’UICN, etc.) des espèces d'arbre.

info-2
3.

Enfin, l'outil génère des informations sur les combinaisons d'espèces d'arbres qui sont censées être adaptées aux conditions environnementales du site de restauration, et sont susceptibles de montrer une capacité d'adaptation dans les conditions climatiques actuelles et futures. Des cartes sont générées pour indiquer à partir de quelles zones le matériel de plantation doit être obtenu. L'idée est que pour chaque espèce, le matériel végétal est obtenu à la fois à partir de populations qui poussent dans des conditions environnementales similaires à celles qui se produisent aujourd'hui sur le site de restauration, ainsi qu'à celles qui devraient se produire sur le site de restauration à l'avenir.

4.

Les résultats sont fournis à l'utilisateur sous la forme d’un rapport pouvant être téléchargé directement ou reçu par courrier électronique. Les protocoles de propagation des différentes espèces peuvent être téléchargés via des liens hypertextes. Le rapport est destiné à servir de guide pour choisir les espèces et les sources de semences appropriées pour la restauration du site spécifié.